L'homme qui tua Don quichotte
Sorties

L’homme qui tua Don Quichotte vaut-il le coup ?

31 mai 2018

Bonjour tout le monde ! La semaine dernière j’ai finalement utilisé mon pass UGC pour aller voir le film « L’homme qui tua Don Quichotte ». Le réalisateur Terry Gillian étant un ancien Monty Python, je savais d’avance que j’allais soit adorer soit détester ce film. Après réflexion, « L’homme qui tua Don Quichotte » vaut-il le coup  ?

1/ Résumé du film

 

Toby (incarné par Adam Driver), un jeune réalisateur de pub cynique et désabusé a bien du mal à trouver l’inspiration lors de son dernier tournage. Il décide de retourner dans le village espagnol où il a tourné le film d’étudiant adapté de Cervantès. Il se rend vite compte que ce film a eu des conséquences tragiques sur ce village et ses habitants qui avaient participé au tournage.

Entre le vieux cordonnier espagnol convaincu d’être Don Quichotte et la jeune Angelica qui a vu sa vie irrémédiablement changée suite au film, Toby va devoir affronter les conséquences de ses choix et retrouver un peu d’humanité. Il va être entrainé en tant que Sancho Panza dans les aventures de Don Quichotte.

 

2/ Mon avis

 

« L’homme qui tua Don Quichotte » est un plongeon en plein imaginaire. Terry Gillian nous entraine dans son imagination et nous fait redécouvrir Don Quichotte. Comme tout film surréaliste, certains passages peuvent être confus, notamment quand le héros a des hallucinations. Toutefois, le sentiment qui m’est resté, c’est d’avoir été touchée par ce film.

La première partie du film est assez mystérieuse. On découvre Toby, un personnage principal peu sympathique, qui se retrouve pris au piège dans l’aventure complètement folle de son ancien acteur qui se prend pour Don Quichotte. En regardant cette première partie, j’avais plus de questions que de réponse. Je n’arrêtais pas de me demander si on était dans la réalité ou l’imagination du personnage. Cela peut être un peu frustrant au début. Mais tenez bon.

J’ai adoré la seconde partie du film qui a un rythme plus soutenu. Le film nous emporte totalement dans un monde entre réalité et imaginaire. La dynamique entre les personnages est géniale. J’ai tout particulièrement aimé le jeu d’acteur d’Adam Driver (Sancho) et Joana Ribeiro (Angelica). C’est d’ailleurs lors de l’entrée du personnage d’Angelica dans l’histoire que j’ai commencé à adorer le film.

Au final, j’ai beaucoup aimé « L’homme qui tua Don Quichotte ». J’ai trouvé l’atmosphère intéressante. Mais attention, c’est un film façon Monty Python, donc il ne va pas plaire à tout le monde. Il peut être un peu WTF par moments. Perso, cela ne m’a pas dérangée car j’adore les films WTF.

 

3/ En conclusion

 

Ce qu’il faut s’avoir sur ce film :

– Il faut aimer les films entre réalité et imaginaire

– Il ne faut pas avoir peur d’aller voir un film qui dure 2h12 et qui a des petites longueurs au début

– Ce film est très touchant

– Le jeu d’acteur vaut vraiment le coup

Ma note: 

 

4/ Pour la petite histoire

 

Terry Gillian s’est battu envers et contre tout pour créer ce film qui était bien vivant dans son imagination. Son rêve a commencé dans les années 90 mais il a dû faire face à des obstacles comme un tournage catastrophique (problèmes de santé de Jean Rochefort, nombreux changements au niveau des acteurs) ou des problèmes juridiques (bataille juridique contre le producteur Paulo Branco). Il a longtemps été vu comme un film maudit. Je respecte les personnes qui se battent autant pour leur rêve (plus de 20 ans de combats quand même). Rien que pour ça, je suis contente d’être allée le voir :).

 

                                       

Anna


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.