L'assassin du train de Jessica Fellowes
Livres en Français

L’assassin du train – Jessica Fellowes

25 juin 2018

Bonjour à tous ! Je suis navrée de mon absence mais j’ai eu un imprévu au niveau professionnel. Dans tous les cas, je reviens pour vous présenter ma lecture du mois de juin : « L’assassin du train » de Jessica Fellowes. Si vous aimez une ambiance très Downton Abbey avec un soupçon de meurtre, ce livre va vous intéresser.


+ Genre: Polar
+ Date de parution: 16 mai 2018
+ Editeur: Le Masque
+ Nombre de pages: 496 pages
+ Prix sur Amazon:  14,99 euros pour la version Kindle et  20,90 euros pour la version papier
+ Note sur Goodreads: 3,56/5
+ Lien Amazon: cliquez ici 

Jessica Fellowes, journaliste et conférencière, est connue pour avoir écrit les chroniques de Downton Abbey, livres accompagnant la série créée par son oncle. L’assassin du Train est son premier livre en solo.


Résumé du livre …

 

1919. Louisa Cannon rêve d’échapper à sa vie misérable à Londres, mais surtout à son oncle, un homme dangereux. Par miracle, on lui propose un emploi de domestique au service de la famille Mitford qui vit à Asthall Manor, dans la campagne de l’Oxfordshire. Là, elle devient bonne d’enfants, chaperon et confidente des soeurs Mitford, en particulier de Nancy, l’aînée, une jeune fille pétillante à l’esprit romanesque. Mais voilà qu’un crime odieux est commis : une infirmière, Florence Nightingale Shore, est assassinée en plein jour à bord d’un train. Louisa et Nancy se retrouvent bientôt embarquées dans cette sombre affaire. S’inspirant d’un fait réel (le meurtre de Florence Nightingale Shore encore non élucidé à ce jour), ce roman captivant nous emmène dans l’Angleterre de l’entre-deux-guerres, des milieux défavorisés aux fastes de la High Society, à travers les déboires de Louisa, jeune servante d’origine modeste, et la soif d’aventure de Nancy, jeune aristocrate effrontée, toutes deux devenues complices et bien décidées à trouver l’assassin du train… Traduit de l’anglais par Valérie Rosier

Mon avis …

 

A premier abord, la couverture m’a directement plu, un parfait mélange entre Downton Abbey et Agatha Christie (je suis fan d’Agatha Christie donc je ne pouvais pas ne pas remarquer ce livre).  Aimant tout particulièrement l’édition Le masque, je me suis laissée tenter dans la librairie.

Franchement, j’avais un bon pressentiment.

1/ L’intrigue de « L’assassin du train » 

 

Dans l’assassin du train nous suivions, dans les années 1920, les aventures de Nancy Mitford, Louisa Cannon et Guy Sullivan. Cette histoire mêle romance, enquête policière et le quotidien de la société britannique dans les années 20.

Louisa, une jeune femme fuyant son oncle, est engagée comme domestique dans la famille Mitford. Elle rencontre le jour de son entretien Guy Sullivan membre de la police ferroviaire. Ce même jour une infirmière, Florence Nightingale Shore est tuée dans le train en direction de Brighton. Suite à une seconde rencontre, Guy et Louisa se retrouve à mener l’enquête ensemble.

Honnêtement, l’enquête policière n’est pas le sujet principal du livre. Elle a malheureusement tendance à traîner en longueur dans ce livre et est un peu prévisible.A la fin de ce livre, j’en avais un peu marre d’attendre (je ne suis pas une lectrice patiente). Le lecteur passe plus de temps au sein de la famille Mitford ou à découvrir le quotidien de ces personnages qu’à résoudre le meurtre de cette infirmière de guerre. D’ailleurs l’enquête a lieu entre 1920 et 1921.

Malgré ces défauts, j’ai beaucoup aimé « L’assassin du train » car il m’a fait voyager dans les années 20. Il y a une atmosphère très Downton Abbey et les personnages sont attachants.

Si vous recherchez un polar dont l’enquête est très bien écrite et qui vous donnera des sensations fortes, ce roman n’est pas pour vous. Le livre peut être un peu frustrant au niveau polar mais l’atmosphère et les personnages sont très bien écrits.

2/ Une histoire inspirée d’un fait réel

 

Jessica Fellowes s’est inspiré en partie de faits réels dans ce livre:

+ Le meurtre de Florence Nightingale Shore: Il est vrai que cette infirmière de guerre a été agressée sur la ligne de Brighton le lundi 12 janvier 1920. Contrairement à la fiction, le meurtrier n’a jamais été retrouvé.

+ La famille Mitford: La famille Mitford a bien existé. Ces filles représentaient la jeunesse dorée des années 1920 issue de l’aristocratie britannique. Toutes les filles ont atteintes leur majorité pendant l’entre les deux guerres. Je vous conseille de lire la préface de ce livre qui vous expliquera les vies de ces différentes femmes.

3/ Les personnages de « L’assassin du train » 

 

+ Louisa Cannon est mon personnage préféré dans ce livre. Cette domestique au service des Mitford est intelligente et dégourdie. Venant d’une famille pauvre, elle arrive à échapper à son oncle et rencontre la famille Mitford. C’est pratiquement, elle qui mène toute l’enquête concernant le meurtre de Florence Nightingale Shore. C’est un parfait personnage qui vous donnera envie de continuer l’histoire.

+ Guy Sullivan est un membre de la police ferroviaire. Il se retrouve à mener l’enquête sur la mort de Florence Nightingale Shore avec l’assistance de Louisa et de Nancy. C’est un jeune homme grand et timide mais qui est déterminé à trouver le meurtrier et à rentrer dans la Police Métropolitaine de Londres. Le développement de sa relation avec Louisa est vraiment parfaitement écrit.

+ Nancy Mitford est le personnage qui m’a le plus déçu. Je m’attendais à ce qu’elle joue un grand rôle dans ce livre. Après tout, le livre porte son nom. Mais finalement elle est plutôt un personnage secondaire un peu écervelée. Elle ne participe pas réellement à l’enquête, c’est dommage.

4/ La romance

 

Une romance est présente dans ce livre. Toutefois, c’est léger et bien écrit. On retrouve vraiment une atmosphère façon Downton Abbey.

5/ La fin

 

Contrairement à la réalité, le lecteur découvre qui est le meurtrier. Donc ne vous inquiétez pas, vous ne resterez pas sur votre fin. Chaque personnage a une fin ce qui est plutôt agréable car rien n’est laissé en suspens.

Ce qu’il faut retenir …

 

Ce que j’ai aimé: 

+ L’ambiance très Downton Abbey.

+ Les personnages de Louisa et Guy

+ La romance

Ce que je n’ai pas aimé:

+ Le personnage de Nancy Mitford

+ L’enquête policière qui traine en longueur

Ma note … 

 

Qu’avez vous pensé de ce livre ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.