Expos à faire à Paris en Mars 2018
Sorties

Expos à faire à Paris en Mars 2018

7 mars 2018

Bonjour tout le monde ! Quelles sont les expos interessantes à voir à Paris ce mois ci ? Comme je me posais cette question cette semaine, je me suis dit que peut être vous aussi cela vous intéresserait. 

N’étant pas la reine de l’organisation, j’ai tendance à découvrir les expos juste avant qu’elles ferment. J’ai décidé de remédier à cela en vous présentant les expos qui commencent en mars (au moins comme ça on aura le temps d’y aller).

 

1. Tintoret, naissance d’un génie

 

Où: Musée du Luxembourg

Date: 07/03/2018 au 01/07/2018

Prix: 14,50 euros (plein tarif)

Lien vers la billetterie

Description officielle de l’exposition: « A l’occasion du 500e anniversaire de la naissance du Tintoret, le Musée du Luxembourg célèbre l’un des plus fascinants peintres de la Renaissance vénitienne. L’exposition se concentre sur les quinze premières années de sa carrière, période décisive et déterminante pour comprendre comment il se construit. Elle propose ainsi de suivre les débuts d’un jeune homme ambitieux, pétri de tradition vénitienne mais ouvert aux multiples nouveautés venues du reste de l’Italie, décidé à renouveler la peinture dans une Venise cosmopolite. Peinture religieuse ou profane, décor de plafond ou petit tableau rapidement exécuté, portrait de personnalité en vue ou d’ami proche, dessin ou esquisse… les œuvres rassemblées rendent compte de la diversité du travail de Tintoret et de sa volonté de frapper l’œil et l’esprit par son audace.

L’exposition retrace en définitive l’ascension sociale d’un homme d’extraction modeste, fils de teinturier, qui, grâce à son talent, parvient à s’élever dans la société, à s’imposer et à se faire un nom sans rien oublier de ses propres origines »

2. Kupka, Pionnier de l’abstraction

 

Où: Grand Palais

Date: 21/03/2018 au 30/07/2018

Prix: 14 euros (plein tarif)

Lien vers la billetterie

Description officielle de l’exposition: « La rétrospective exceptionnelle du Grand Palais, retrace le parcours de František Kupka, ses débuts marqués par le symbolisme et son évolution progressive vers l’abstraction dont il sera l’un des pionniers. 300 peintures, dessins, gravures, livres et documents redonnent vie à l’artiste et dévoilent sa personnalité engagée et singulière. L’exposition nous entraine à la découverte de son chemin artistique et intellectuel et nous plonge dans un univers riche en couleurs, formes et mouvement. Cette exposition est organisée par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais en partenariat avec le Centre Pompidou, Paris, la Národní Galerie v Praze, Prague, et l’Ateneum Art Museum, Helsinki ».

 

3. Neandertal l’expo

 

Où: Musée de l’homme

Date: 28/03/2018 au 07/01/2019

Prix: 12 euros (plein tarif)

Réservation: Ouverture des réservations le 12 mars 

Description officielle de l’exposition: « Depuis la découverte, en 1856, de sa drôle de boîte crânienne dans la vallée (thal) de Neander en Allemagne (d’où son nom), l’Homme de Néandertal fascine autant qu’il intrigue. Grâce aux grandes découvertes archéologiques et paléoanthropologiques récentes, et les nombreuses productions artistiques et populaires réalisées depuis le milieu du XIXe siècle, l’exposition dresse le portrait d’un cousin, source de nombreux fantasmes véhiculés par un imaginaire collectif fertile.

Au fil d’un parcours immersif, le public est invité à découvrir ses comportements à travers des objets et fossiles, issus des collections du Muséum et de prêts de grandes institutions françaises et européennes, rarement exposés au public, voire jamais présentés en France.

À travers l’évolution du regard porté sur cette « autre humanité », l’exposition interroge notre perception de la différence et notre rapport à la notion d’espèce humaine. « Néandertal n’était ni supérieur, ni inférieur à l’homme moderne, il était différent. La hiérarchisation est contraire à la démarche scientifique. Rien n’est fixé ou linéaire, l’évolution humaine est buissonnante, tant d’un point de vue biologique que culturel » (Marylène Patou-Mathis, commissaire scientifique de l’exposition). »

 

4. « Guernica »

 

Où: Musée Picasso

Date: 27/03/2018 au 29/07/2018

Prix: 12,50 euros (plein tarif)

Réservation: site du musée Picasso

Description officielle de l’exposition: « Le Musée national Picasso-Paris consacrera une exposition à Guernica, chef-d’œuvre de Pablo Picasso, qui compte parmi les tableaux les plus connus au monde. Grâce notamment à un ensemble exceptionnel de prêts d’études préparatoires et d’archives du Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid où demeure l’œuvre Guernica qui ne peut malheureusement plus être déplacée, l’exposition propose une lecture de l’histoire de Guernica, symbole anti-franquiste et pacifiste, et éclaire la question de l’engagement politique de Picasso ».

 

5. Japonismes / Impressionnismes

 

Où: Musée des impressionnistes de Giverny

Date: 30/03/2018 au 15/07/2018

Prix: 8,50 euros (plein tarif)

Lien vers la billetterie

Description officielle de l’exposition: « L’ouverture commerciale et diplomatique du Japon en 1868 révéla aux artistes occidentaux une esthétique radicalement différente de celle qui leur était enseignée depuis des siècles. Inlassablement réinterprété, le modèle antique régnait sur les arts depuis la Renaissance. L’art japonais proposait un vocabulaire plastique inédit, qui ne tarda pas à inspirer l’ensemble de la création artistique en Europe et aux États-Unis.

L’esthétique de l’Ukiyo-e se fondait sur des codes radicalement différents de ceux enseignés aux élèves de l’École des beaux-arts. L’efficacité de ses images tenait à la vivacité des couleurs, à l’absence de modelé ou de volume des formes traitées en aplats, ainsi qu’à l’originalité de compositions fondées sur l’asymétrie. En outre, comme les impressionnistes, les maîtres de l’estampe ne prétendaient délivrer d’autre message que la célébration de la nature et de la vie contemporaine. Les peintres les plus novateurs furent sensibles au raffinement d’un art qui répondait à leurs aspirations, ouvrant la voie à une véritable révolution esthétique.

Depuis les années 1980, le Japonisme a été l’objet de nombreuses expositions et le phénomène s’est révélé si vaste qu’il nous paraît aujourd’hui plus pertinent d’évoquer ses manifestations au pluriel, comme nous préférons parler d’impressionnismes. Notre projet portera sur son impact dans l’œuvre des peintres de la génération impressionniste et postimpressionniste, des années 1870 à l’aube du XXe siècle. Claude Monet, qui a compté parmi les premiers artistes français à s’intéresser à l’estampe japonaise, sera au centre de notre propos et l’exposition prendra tout son sens à Giverny. »

 

Conclusion :

J’espère que vous avez trouvé votre bonheur dans cette sélection. Personnellement, les expos sur Guernica et le Neandertal me tente bien. Je pense que je vais me garder l’exposition à Giverny pour les beaux jours, histoire de profiter au maximum de Giverny.

Et vous, êtes vous tentez pas une exposition ?

 


Si vous cherchez une pièce à aller voir un soir à Paris, je vous recommande Les Faux British


Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *