La chronique des Bridgerton
Etc

Netflix : La chronique des Bridgerton

1 janvier 2021

Cher lecteur, tout d’abord bonne année !!!! J’espère que votre année 2021 sera moins pourrie que l’année 2020 :). Cette semaine, je voulais absolument vous parler de la nouvelle série de Netflix : La chronique des Bridgerton.

Cette série est une adaptation des livres de Julia Quinn par la grande prêtresse des séries américaines Shonda Rhimes.

 

La chronique des Bridgerton


+ Date de sortie : 25 décembre 2020
+ Genre : Historique, romance
+ Nombre de saisons : 1
+ Nombre d’épisodes  : 8 épisodes


Résumé :« À Londres, pendant la Régence, Daphne Bridgerton, fille aînée d’une puissante dynastie, est censée se trouver un mari, mais la concurrence est rude et ses envies sont ailleurs… »

Avis : 

Connaissez Shonda Rhimes ou Julia Quinn ? La première est une créatrice de série adorée (ses gros succès : Scandal, How to get away with murder, Greys Anatomy) et la seconde est une auteure historique à succès (si vous aimez ce genre, vous la connaissez forcément).

Ces 2 grandes dames se sont associées pour créer la série La chronique des Bridgerton pour notre plus grand bonheur.

Les Bridgerton est une série de livres créée par Julia Quinn : chaque tome raconte l’histoire d’amour d’un membre de la famille Bridgerton. Le premier tome « Daphné et le Duc » commence en 1812 avec la romance de Daphné Bridgerton.

Bon si je dois être parfaitement honnêtement avec vous, je ne me rappelais absolument pas avoir lu cette série.

Ma mère et moi avons fait le lien avec la série de Julia Quinn, le 25 décembre, regardant le premier épisode avec le reste de ma famille. Cela a été un moment un peu hilarant car quand nous nous sommes souvenu de cette série, nous avons eu un moment de profond malaise : la série de Julia Quinn est classée comme historique et … passion.

On va dire qu’il y a des scènes « très sexy » dans les livres. Donc regarder la série avec mon grand-père dans le salon de mes parents n’était peut-être pas la meilleure idée au monde mais bon quand on n’a pas de tête, on a du … courage (ou avec un peu de chance une coupure de courant).

Bon, pour en revenir à la série Netflix :

→ Une adaptation Netflix non « fidèle » du livre :  Il est toujours risqué d’adapter en série des livres. Faut-il respecter à la lettre le livre ou aller un peu plus loin ? J’ai l’impression que les adaptations sont toujours critiquées (sauf peut-être les adaptations de la BBC). Comme la lecture d’un livre est d’une certaine façon très subjective (notre image des personnages par exemple), nous attendons tous des choses différentes lors d’une adaptation.

La saison 1 de la chronique des Bridgerton n’est clairement pas une adaptation stricte du livre : Personnellement, cela ne m’a pas du tout dérangé. Il est normal de rajouter des intrigues et des personnages dans une série car l’histoire doit quand même tenir 8 épisodes de quasiment une heure. Les ajouts correspondent à l’esprit de la série et n’ont pas un énorme impact sur l’intrigue principale.

Les principaux changements sont les suivants : l’ajout de la mixité dans cette société anglaise du 19ème siècle, la création d’intrigues secondaires (ex : romance entre Colin et Marina Thompson) et un petit changement à la fin que je ne vais pas vous spoiler.

→ Un scénario rythmé: Cette série est un parfait exemple du talent de Shonda Rhimes en matière de scénario. Comme dans toutes ses séries, les épisodes sont très rythmés et l’équilibre entre l’intrigue principale et les intrigues secondaires est respecté. Je ne me suis pas ennuyée une seconde. D’ailleurs, grâce aux intrigues secondaires j’ai préféré la série au livre.

Les rebondissements s’enchainent, les personnages sont bien dépeints et la musique est géniale (notamment grâce au groupe Vitamin String Quartet). Je suis heureuse de voir que Shonda Rhimes a bien adapté mes 3 personnages préférés : Penelope,  Eloise et Lady Danbury.

→ Une série historique mais pas trop: Comme vous l’aurez compris la série Netflix est moins « historiquement friendly » que le livre :  la couleur de peau n’est pas un problème dans cette société anglaise du 19e siècle. La reine est notamment métisse.

En lisant les critiques sur internet, j’ai été surprise de voir combien cela avait gêné certaines personnes. Ils étaient choqués que la série ne respecte pas les faits historiques.

Personnellement, je m’en fiche totalement. Pourquoi ? La série est une fiction dont l’intrigue est centrée sur une romance. L’adaptation de la société anglaise n’est pas du tout dérangeante car cela ne change pas l’intrigue du livre. Les livres de Julia Quinn n’ont jamais été vendu comme des livres purement « historique ».

J’ai beaucoup aimé cette mixité ajoutée par Shonda Rhimes. Les personnages de Lady Danbury et du Duc sont clairement réussis.

♦ Conclusion : J’ai adoré cette série que j’ai binge-watché pendant mes vacances. Le combo société anglaise du 19e siècle et scénario façon Shonda Rhimes est génial.

Attention si vous cherchez une série respectant la période historique ou étant une adaptation exacte du livre, la série n’est pas pour vous.

Ma seule déception : j’imagine qu’il va falloir attendre au moins un an pour la prochaine saison 🙁

 

♣ Ma note …

 

Qu’est-ce-que vous en avez pensé ?

 

Autres articles :

Série Netflix : Les séries Netflix de cette fin d’année

♠ Série Netflix : Mes premières fois

♠ Série Netflix : Valeria

 

Bon jeudi,

Anna

Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.