au nom de la vengeance
Séries & Films

Netflix : Au nom de la vengeance

16 novembre 2021

Dans la lignée de Sombre désir, Netflix a sorti une nouvelle série mexicaine nommée, Au nom de la vengeance.

 


+ Date de sortie : Octobre 2020
+ Genre : Thriller / Drame
+ Nombre de saisons : 1
+ Nombre d’épisodes  : 18 épisodes


Avis : 

Je me suis laissé tenter par cette série mexicaine fin octobre. Qu’est-ce que l’histoire ? 5 jeunes femmes se retrouvent par hasard au même hôtel et se rendent compte qu’elles ont toutes les 5 les mêmes taches de naissance. Peu à peu, elles réalisent qu’aucune d’entre elles connait leur père et quasiment toutes leurs mères sont absentes. Après analyse ADN, elles découvrent avec stupeur qu’elles sont soeurs (même père). Elles vont toutes se lancer dans une recherche dangereuse qui va les mener à un complot politique…

J’ai l’impression que je prends toujours un pari en regardant une série mexicaine. Parfois, les scénarios vont un peu loin à mon goût. Héritage des telenovelas, très populaire au Mexique, peut-être ?

Malheureusement, cette fois-ci le risque était avéré. Au nom de la vengeance était un peu trop extrême à mon goût :

→ Une intrigue tirée par les cheveux : Je pense que c’est la première fois que je vais reprocher à une série d’avoir trop de rebondissements. J’avais l’impression qu’il y avait une surprise ou un secret à chaque épisode. Je pardonne facilement aux séries de ne pas être au top du réalisme (après tout on est dans de la fiction) mais là … Au nom de la vengeance bat tous les records. On est presque au niveau d’une telenovela : amant interdit, frère caché, mère secrète, méchants machiavéliques, une nonne qui tombe amoureuse, et bien d’autres …

La première saison est divisée en 2 grosses intrigues ce qui est dommage car j’aurai aimé que la première dure plus longtemps. De plus, les intrigues sont assez énormes. Si vous ne les voyez pas venir à l’avance, il faudra changer vos lunettes.

→ Beaucoup trop de viol : La non plus, je ne pensais pas dire ça un jour mais …. il y a beaucoup trop de viol dans cette série. Je sais bien que le monde est dangereux pour une femme et notamment le Mexique mais quand même. 3 des soeurs sur 5 se font violer au moins une fois dans la série. Et je ne compte même pas la stripteaseuse du premier épisode et les 3 mères.

Le viol de 3 soeurs à des moments différents et par des personnes différentes est énorme. Et franchement, ça n’apporte rien à l’histoire.

→ Personnages trop stéréotypés : Alors comment vous présentez les 5 personnages principaux ? Il y a la stripteaseuse forte mais froide, la journaliste trop carriériste, la chanteuse douce et simplette, la voyante qui concrètement ne voit pas bien l’avenir au vu de ses choix et la nonne qui a décidé de se rebeller. Il faut aussi que je vous parle de leur frère qui est riche, feignant et amoureux de sa soeur (ben si … sinon ca ne serait pas drôle ou fucked up).

Comme vous l’aurez compris, les personnages de la série étaient beaucoup trop stéréotypés à mon goût. Aucun d’entre eux m’a fait vibrer.

♦ Conclusion : Je ne vous recommande pas cette série dont l’intrigue pouvait avoir du potentiel mais dont la réalisation relève plus de la telenovela que de la série Netflix. Si vous souhaitez voir une série mexicaine, je vous recommande plutôt la série Sombre désir qui est beaucoup plus divertissante.

♣ Ma note …

 

Qu’est-ce-que vous en avez pensé ?

 

Autres articles :

♠ Mon avis sur Good girls (saison 4)

♠ La fille d’à côté – Mariana Zapata

Top et flop des séries d’octobre 2021

♠ Wolf’s bane – Auryn Hadley

 

Bon mardi,

Anna

Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.